Même en dormant j’y vois assez clair.

L’entropie* gagne des rangs…

Prends garde à la chienlit

 ami Big Roger ! 

 

*   Entropie : d‘un mot grec signifiant « transformation ». Il caractérise le degré de désorganisation, ou d’imprédictibilité. Si vous lisiez autre chose que ça, vous le sauriez ! Bon, d’accord, c’est ce qu’il y a de mieux en la matière et c’est un vieux critique acariâtre qui le dit. Mais quand même…

 

________________________________

 

 

Même pas mal, jamais peur mon pote !

 

Ne prenez surtout pas cet article pour une critique de mon vieux complice. Quand je parle d’entropie j’entends par là évolution ou transformation qu’il se doit de maîtriser. Sous peine d’être : dépassé, périmé, anachronique, révolu, vieillot, obsolète, poussiéreux, démodé, has been, antique, bref, vieux comme moi.
Cette crise, il doit la gérer seul. Ou non. Mais sûrement pas « mal entouré ».

 

______________________

Ci-dessous, les phrases en noir sont des « trucs »
que chacun entend, et/ou
des questions que chacun me pose en MP. 
J’y répondrai en couleur bistre/sépia, comme je le faisais.
Mais c’était avant.

______________________

J’écrirai sans interpréter la pensée de Roger. Ha oui, au fait, on ne travaille plus ensemble depuis 15 jours. Alors s’il vous plait, cessez de m’écrire et veuillez envoyer vos MP directement à Roger. Merci bien 😉
Ne plus bosser ensemble signifie plus de liberté pour moi. Nouvelles expériences pour Lui. Cela signifie aussi que je devais fermer mon blog en décembre, puis le céder à Big Roger en échange de X choses. Résultat : je continue tout seul et les X choses… sont versées à l’ennemi public N°1 du poker associatif. Le bad streamer Payen. Mais c’est pas grave, quand on aime on ne compte pas !

 

Même s’il ne répond pas souvent, Big,  il ne mord pas. Juré.

Monsieur Roger, répondez à mes MP s’il vous plait. Merci.

Mon titre, un peu provocateur signifie : « Alors Big, tu ne l’as pas encore mis à la porte ton marchand de soupe de streaming ? Arrête donc d’écouter tout le monde, reprends ta poker-room en main et fais le ménage ! » Mais cela, la plupart d’entre vous l’avaient compris.
100% breton, j’ai une tête de con, d’accord ! J’ai l’image que j’ai, mais je me la suis façonnée moi-même, en 7 ans, et en assumant la paternité de mes quelques 786 articles. Même si de temps à autres il fut un peu lourd de toujours jouer les « sales cons », ou plutôt « The sale con« . Le provocateur. Car dans le poker, vous le savez bien, nul ne se mouille. On est tout seul.
Moi je me suis mouillé, mais sans jamais me compromettre. C’est pour ça qu’on s’entendait bien avec the Big. Et le boulot qu’on a abattu lui fut très bénéfique. En revanche, endosser l’image de Will enfin « d’un autre » et traîner ses casseroles pur plomb, non merci. Jamais je n’enfilerai les vieilles savates du marchand d’illusions. M’enfin ! Gling gling…

 

_____________________________________

 

« Ce qui s’dit… »

Ce que j’réponds !

 

 « Big, paraît que tu s’rais archi-nul en comm’ et en marketing. Vrai ou faux ? »
Cette critique de Roger devient lassante. Cela a été dit, écrit et partagé mille fois. Ok ok c’est entendu. Maintenant, notre Big, Lui, il va toujours au bout de ses rêves. A sa manière ! De plus, sur la Toile, laissez-moi vous dire qu’il y a au moins 1 million d’internautes plus nuls que lui. Et 5 millions au même niveau.
Par ailleurs, s’il avait voulu faire de la communication ou du journalisme, cela se saurait, non ? Janluk.

Gagnant à 50% de l’Estrellas, il a tout placé en Bourse chez Pfizer, depuis qu’il est sous Feldene 20 mg.

.
 « On dit qu’il continue à se plaindre de la fin de non-recevoir de toutes les Rooms sérieuses Online ? »
Nonnnn ! Il veut se mettre un logo rouge sur son séduisant postérieur rose ? Même pas au courant les gars ! 😉
Il vous enfume avec ses vannes au second degré. Et puis enfin, le Big, vous le voyez vraiment aux ordres des americanos ? C’est le Boss oui ou non ? Alors il  assumera son rôle.  Je l’espère… Janluk.
 « Soit disant qu’il n’écouterait jamais les « bons » conseils. Pourquoi » ?
Qui peut dire a priori, qu’un conseil sera bon ou mauvais ? Personne. Malgré tous les pré-tests et enquêtes sur le terrain. En fait, il n’a suivi que très peu les miens également. Pourquoi ? Parce que les bons conseils, ça ne bouge pas assez vite pour lui. Et le politiquement correct le fait littéralement « chier » ! Au niveau vitesse et créativité, c’est un O.V.N.I. 
Maintenant, s’il pense y arriver avec un tordu, ce sera sans moi. JLB.
« Il préférerait mal communiquer que ne pas communiquer ? ». Extrait du Trash talk N° 4 de Loïc Xans. Signé A. Laipsker.
C’est vrai. Mais encore quelques réglages à effectuer et Big devrait être parfait beaucoup mieux. Ou non ! Cette façon de se comporter lui coûte désormais très cher, notamment des points en terme de cote d’amour. Voire de % dans des sondages exclusivement poker. Janluk

 

 

I love you then I hate you.

Je t’aime puis  je te déteste.

 

 « Il parait que Roger vit dans son passé ? 
C’est très personnel. Cela touche à l’affect et aux diverses injustices qu’il a subies. Je ne m’étendrai pas. En revanche, il a créé une médication très personnelle pour lutter contre : il les oppose à 2 moments de gloire, de plaisir pur. Deux bracelets. Cette médication le calme.
Il ne lui reste désormais qu’à déterminer la bonne posologie. Sinon il pourrait bien plonger dans ce qu’on appelle le « Sophisme de l’éphémère »**. C’est aussi dangereux qu’une addiction mal soignée. JLB.

** Sophisme de l’éphémère : argument faux au départ. Considérer par exemple, que la jeunesse, la beauté & la gloire sont acquis pour toujours.

  Est-il vrai qu’il adore s’encanailler avec des voyous ?
Bien sûr que non. Etre né à Marseille lui forge peut-être une réputation-légende ? Son nouvel entourage ? Ce pauvre garçon n’est pas un voyou. Juste un thuriféraire de plus.
Will Oh ? Un ex-brave type qui a la langue bien pendue et qui a pris un melon énorme à fréquenter 2 ou 3 mini-starlettes du poker. Mais il reste niveau Maternelle… Ce brave gars a joué durant quelques années à : « Je suis le patron c’est ma société ». Il va bientôt « redescendre ». Non, vraiment. Si Big avait fréquenté ces milieux-là, il aurait été tout en haut. Pas avec ce type-là 🙂 

Payen-les-bagouzes. Élégance rare d’un ex-Président à vie, tirant inexorablement mon ami et sa Room vers le bas.

________________________________

 

Big a deux bracelets, des gains considérables

…et surtout plus rien à prouver

à qui que ce soit dans le Small World.

_________________

Je sais qu’il est fana oxymore : dernier conseil s’il le désire :
c’est faire silence… entendre, écouter, lire, guetter…

Il  constaterait que certains silences

sont assourdissants. 

______________________________

(Suite et fin)

 On voit bien qu’il est hors normes, sulfureux, ingérable, kamikaze… Était-il sérieux en demandant sur Facebook à ses followers, de boycotter les émissions Trash Talk Poker de Loïc Xans ?
Oui, deux femmes m’en ont parlé à Marrakech. Les femmes ne transigent ni avec leur liberté de penser, ni avec leur droit de choisir, de voter. Elles m’ont demandé si j’étais au courant et d’accord avec mon ami BigRoger. Clair et net, je répondis : Niet et niet. Je suis même contre. Cette émission commence à prendre de la consistance. Roger a trop eu l’habitude de tacler les gens sans être trop malmené en retour. Sauf par quelques voyous (souvent téléguidés) mais sans importance. Un peu de répartie remet l’facteur sur l’vélo.
Certains intervenants sont très biens. D’autres moins… voire franchement mauvais. Mais cela s’appelle un débat contradictoire, sans langue de bois. Et Loïc trouve ses marques de mieux en mieux. C’est mon avis. Maintenant, si le débat et les intervenants avaient été nuls, j’aurais descendu le pianiste. Pas détruit le piano. Boycotter Loïc Xans reviendrait à faire ce que fait Payen depuis 5 ans. Blacklister sans discuter. Méthode efficace à Pékin ou Pyongyang… Pas dans une petite Ligue de belote ou de poker. Malheureusement, Payen applique la même méthode à Marrakech. C’est sa griffe, son ADN. Et même s’il a un prête-nom, c’est toujours lui qui est à la barre, emmenant dans ses galères la Poker Room et peut être plus…
Pourtant, jamais Roger n’a été comme ça.

Roger est doté d’un charisme fou, dont il ne sait pas encore bien se servir à 63 ans et demi. Parce qu’il ne développe cette faculté que depuis quelques années seulement. Avant, il croquait la vie à pleines dents. Il est un peu comme un gosse de 18 ans qui se paierait une Ferrari. Il maîtrise bien les lignes droites mais pas encore les courbes ou les sorties de virages. 

 

 

Quant à son pouvoir de persuasion, il est immense.

Je crois que cet 

Arménien-Marseillais…

il vient « d’ailleurs ».