Merci Michel Audiard pour toutes ces

citations, qui clôtureront définitivement

(pour moi)

le dossier puant de la Ligue.

 

Michel Audiard, affiche Allo Ciné. Titre : citation extraite de Le Pacha, de G Lautner. 1968.

 

Je mets un point final à ce dossier. J’ai pris position, comme d’habitude. Sur Pokersphère comme sur la LFP… J’ai apporté les preuves comme d’habitude. Maintenant pour la Ligue, aller plus loin consisterait à déposer une plainte. Plusieurs plaintes. Ce n’est pas ma vocation. Et bien que M. Payen m’ait demandé de l’aider ou le défendre maintes fois, je ne suis plus LFP depuis…. Houlaa !

Si l’attrait des récompenses reste pour vous le plus important, Mesdames et Messieurs les joueurs, (je parle des quelques 50% de joueurs et/ou de membres n’ayant pas encore compris à qui ils avaient à faire), hé bien restez avec le Président à vie William Payen.

Comme d’habitude, je cite son nom. Tautologie oblige ! Et puis, il n’est pas C. Rocancourt non plus ! Loin s’en faut 😉

 

Lisez bien… Je ne communiquerai plus sur le sujet.

Aussi ne vais-je pas mâcher mes mots :

 

 

Point par point : extraits du laïus de M. Payen,

encore et toujours Président la LFP.

 

WP« Point de dissolution ou d’autres choses de ce genre contrairement à ce que certains veulent laisser courir comme bruit pour nous nuire… »

JLB. Bien sûr, âne bâté ! J’ai écrit que la Ligue était dissoute de fait, car ne remplissant pas ses obligations légales. Fait-il semblant de ne pas comprendre ? Hum… Pas certain.

WP. « Tous nos partenaires… nous ont aussi renouvelé leur confiance… »

JLB. Ah ? Sir Payen laisse entendre, en utilisant les mots « renouvelé leur confiance », que ces contrats ont été renouvelés pendant les événements. Donc récemment. Depuis qu’il a été piégé en parjure dans l’affaire Pokersphère ou après le fiasco de l’Assemblée Générale de St Maur des Fossés… Je le mets au défi de publier une lettre de PokerStars, d’Apo, ou encore de Nicolas Blaise de Custompok, écrivant en toutes lettres : « Peu importe ce qui se raconte : nous avons confiance en vous et continuons notre collaboration avec vous… » 

 

« Une intelligence bien en dessous de la moyenne, mais avec des éclair d’imbécillité. » M. Audiard

 

WP. « La confiance est un mot qui parfois se perd… »

JLB. Tu m’étonnes !

WP. « Neuf années que notre équipe travaille d’arrache-pied… »

JLB. On n’arrête pas de te le dire ! La Ligue, ce n’est pas toi… La LFP, sur une idée fondatrice collégiale dont tu faisais partie, peut être et sûrement plus que d’autres, c’est du bénévolat ! Des dizaines et des centaines de membres sur 9 années. Qui aujourd’hui, te demandent des comptes. Que tu ne veux pas donner. Car preuves à l’appui, tu vires les gens comme dans une Société commerciale, mais sans appel ni préavis, sans possibilité ou recours prud’homal !

WP. « Les quelques dernières polémiques internes provoqués par des personnes nuisibles… »

JLB. Internes ? Il fait abstraction de l’ITW de Pokersphère… 3800 vues Dans le Carré sur Youtube. Mon dernier article : copié-collé de Google analytic en deux jours : [ /2017/09/poker-la-ligu…oute-de-fait-de-droit/3,851 views.] Plus 29 partages sur FB ou autres sites non quantifiables mais indiquées sur mon mur. Estimées à 12000 views.

WP. « Une infime partie de nos membres mal intentionnés – un pseudo lynchage médiatique – une diffamation honteuse – récupération individualiste de ce projet –  volonté directe ou indirecte de détruire – ETC… »

JLB. Ces mots sont ridicules. Ils ont une connotation de propagande désuète des années 40… qu’elle soit russe, espagnole, portugaise ou allemande… Des mots que ce Monsieur adore répéter et entendre. Surtout de sa bouche, les yeux perdus dans le vague, comme un petit homme, soudain  épris d’un grand destin. Je le vois si bien, je l’ai tant vu faire, répétant ces scènes à l’envi…

 

« Un minable qui vit sur sa réputation…Ben, c’est comme un champion qui ne remettrait jamais son titre en jeu ! » M. Audiard

 

WP. « Nous sommes la seule fédération de poker… »

JLB. La meilleure de toutes, sans doute ! Pour mieux duper ses lecteurs, qui n’ont pas le temps d’analyser et qui lisent en diagonale sa prose imbuvable. Si Fédération de poker il y avait, bien sûr qu’elle serait unique, seule comme il le dit ! Mais il n’y a pas de Fédération du Poker. Pour le moment, quiconque s’auto-désignerait Fédération, le ferait à ses risques et périls. William Payen a dû oublier qu’il était Président d’une Association Loi 1901. Et aussi importante soit elle, elle n’appartient à personne. Elle n’est ni une Société Anonyme, ni un GIE, ni une Fédération Française es-qualité. Point final.

WP. « Nous sommes les seuls à fonctionner de façon démocratique… Et la seule à être accessible, communicante et innovante ! »

JLB. Que dire ? Trop c’est trop ! Démocratique, Payen ? Accessible, Payen ? Désolé de ne pouvoir que rire à gorge déployée.

 

Payen m’a dit, chez moi, en 2014 : « désormais, la Ligue ne sera plus démocratique. Et si je dois être dictatorial, je le serai ! » Janluk

 

WP. « Une commissaire aux comptes assermentée vient d’attester notre exercice précédent et il est disponible par mail sur demande » 

JLB. « Une lapalissade pour commencer, un mot (attester) qui ne veut rien dire, exercice précédent ne signifie rien non plus…Quelle année ? Précédente ? 2010 ou 12 ? Disponible sur demande : ok, j’en fais la demande. Mon Email est le même cher William et je vais doubler cette demande par une seconde, sur le site de la LFP.

WP. « Si vous avez des questions vous pouvez les adresser à  commissaireauxcomptes@laliguedepoker.org

JLB. L’art et la manière de se moquer de son monde ! Adresse bidon arrivant à la LFP chez Payen. Réponse assurée avec 10 fautes de français et d’orthographe… Et toujours pas de nom de la Commissaire assermentée. Au fait, existe-t-il des Commissaires au comptes non assermentés ? Bref, le jour où le Commissaire contre-signera les derniers bilans de la Ligue…les poules auront des dents !

(Le Commissaire aux comptes est assermenté et dépend directement du Ministère de la Justice. C’est un acteur externe de l’entreprise, ce qui est un gage de garantie quant à la réalisation de son travail.)

 

« La culpabilité d’un seul n’exclut pas la responsabilité de tout le monde » M. Audiard

 

WP. « Le compte rendu de l’AG sera lui aussi disponible dans les deux prochaines semaines. »

JLB. Quand on dénombre les éléments ou les assemblées qui doivent être prises à terme… et qui ne sont jamais venues, n’ont jamais eu lieu !

WP. « Dorénavant nous attaquerons en justice toutes les personnes qui contribueront à donner une mauvaise image de notre communauté. »

JLB. Ben voyons ! En cette période tourmentée à tous égards, (climat, guerre civile, terrorisme, pauvreté, sans abris, réfugiés, chômage…) tu penses intéresser quel Tribunal avec l’image de marque d’une association 1901, représentant un jeu de cartes à la con ? (désolé pour les passionnés, mais un chat reste un chat. Même si je les aime passionnément).

WP. « Nous avons déjà rencontré deux avocats et l’un d’entre eux a récupéré notre dossier et manifeste un dynamisme non négligeable pour aller jusqu’au bout de toutes ces affaires. Sur les bancs des accusés il y a déjà deux personnes (un blogueur et un tricheur), qui seront bientôt rejointes par trois nouveaux perturbateurs (deux anciens membres de l’équipe et une ancienne radiée pour fautes graves) !

JLB. Quant à moi, j’ai rencontré 7 avocats dont 2 bâtonniers, 4 Procureurs et 2 Juges, qui se montrent très enthousiasmés par notre affaire ! En revanche, nous n’avons personne au banc des accusés car nous ne sommes pas juges et parties. L’instruction étant secrète, je ne cite pas de nom, mais il n’y en a qu’un.

PS. Si Monsieur Payen était pourvu d’attributs normaux, au lieu de dire « blogueur » il dirait Janluk. Au lieu de tricheur, il dirait P. G. Mais alors, il aurait quelques problèmes car il m’avait demandé, en son temps, de m’occuper de cette affaire en douceur, et j’ai bien sûr les traces de ce que Monsieur Payen (déjà et toujours Président de la LFP à l’époque), m’avait demandé de faire, dire, écrire et proposer…Héhé 😉

 

« La liberté, c’est de faire ce qu’on veut. Y compris d’aller en prison, si on en a envie ! » M. Audiard

 

WP. « Il n’y avait jamais eu jusque-là aucune conséquence à ces malversations et nous allons donner priorité cette année à rendre justice ! »

JLB. Je crois comprendre à travers ces lignes, (ci-dessus), que Willow avouerait des malversations qu’il n’avait jusqu’ici jamais dénoncées (les siennes ? C’est peu explicite). Il dit : qu’elles n’ont eu jusqu’ici « aucune conséquence ». C’est grave. Surtout qu’il semblerait qu’il ait approuvé ses comptes, d’années en années, non ? Mais attention : « il va rendre justice ! ». Il ne va pas demander aux autorités de rendre la justice, notez bien « qu’il va donner priorité à rendre justice » (lui-même, donc). Quel sinistre personnage et Président !!

Il n’eut pas été agréable, en son temps, d’être son voisin… Question : comment a fait Flo Cordier pour supporter si longtemps ce dictateur-1901, sans péter les plombs ?

WP. « Pour finir une fédération ne communique pas nuit et jour sur les réseaux sociaux… »

JLB. Ça y est, ça le reprend ! Quand il ne parle pas de sa Société, il parle de sa Fédération… Idée fixe !

WP. « Nous n’utilisons pas leurs méthodes et nous ne tomberons pas aussi bas qu’eux ! »

JLB. Qu’a-t-il fait avec Pokersphère ! Il a juré n’avoir pas dénoncé ou demandé de sanction contre Pokersphère : vous avez tous lu la lettre qu’il a fait porter par Bernard Lucille au Tribunal. Même si elle a fait rire le Président du Tribunal, cette dénonciation était assortie d’une demande de fermer immédiatement les 5 sociétés Pokersphère ! Honteux ! Balance et menteur.

 

« Quand on tue un poulet, c’est fou ce qu’il y a comme parties de poker qui s’organisent chez les voyous. » Michel Audiard

 

PS. Je suis navré et déçu qu’il n’y ait pas plus de gens motivés, appartenant à Ligue intra-muros, pour supprimer les « clefs » de la Ligue à Payen. Lui confisquer chéquiers et Visa de manière provisoire et à titre conservatoire. Pour reprendre les rennes de l’Association. Ou pour en créer une autre identique, si d’aventure, Payen voulait, comme il l’a dit, auto-détruire le modèle existant. Pour déposer une plainte constituée es qualité. Pour communiquer via le site de la Ligue qui n’est pas son jouet perso. Pour ne pas laisser les joueurs dans le flou. Pour aller en délégation chez PokerStars, (qui se fout de Payen comme de sa dernière chemise), l’essentiel étant pour eux, que les jeux continuent de tourner.

Enfin, s’il fallait rassurer les 5 ou 6 personnes que Sir Ow ou Monsieur Payen menace depuis des années, je dirais que pour engager 5 ou 6 procès avec constitution et nomination d’un avocat à chaque fois, il faudrait que le bureau soit d’accord et considère que les montants à engager soient en rapport d’éventuels bénéfices escomptés !?