Un titre antinomique à souhait !

 

forbes

♣ 

Les nouveaux arrivants du classement Forbes 2017

Extrait : « Trois Français intègrent le classement 2017 : Philippe Ginestet, PDG et fondateur des enseignes Gifi (1,6 Mrd $), Christian Latouche, fondateur de Fiducial (1,6 Mrd $)…etc…  Ils occupent respectivement la 33 ème place ex-æquo du classement français »…etc  

Un bond prodigieux. 33 ème en 2017 !

 

L’ancien classement des fortunes françaises en 2016

 

Ginestet, 166 ème un an avant !

 

Capture d’écran (96)

 

 

Comme quoi c’est le poker gratuit qui paie le plus !

On connaissait le principe d’Archimède, les vases communicants,

découvrons ensemble comment les uns, en donnant d’un côté, récoltent (η. fois) la mise défiscalisée…

 

De la 166 ème place à la 33 ème…

De 400M€ à 1.6Md d’€. Un an, patrimoine = × 4 !
MM. Bill Gates et B. Arnault n’ont qu’à bien se tenir ! Il est vrai que l’acquisition de la coquille vide MarketLuck, Société qui appartenait à Monsieur Prosper Masquelier-Partouche, a drôlement dû changer la vie du patron du Groupe Philippe Ginestet. Et de Gifi bien sûr !

 

Où en est le poker-plaisir-gratuit dans tout cela ?
Les pokers-gratuits pour le plaisir n’ont jamais eu le vent en poupe 😉  A-t-on déjà vu des joueurs de poker (sinon des enfants) jouer au poker pour des allumettes ? Il a toujours fallu et il faudra toujours un enjeu, des gains à récupérer. Et si tout se passe bien au début, tout finit toujours par casser, une fois la mission (non dévoilée) accomplie… La faute aux ambitieux qui se sont servis du poker comme d’un véhicule, un triporteur transportant à l’envi :
idées, image de marque, transferts de marchandises, achat et rachat inter-sociétés sœurs, honoraires à discrétion, promotions, Loto, échange de factures ou transferts de fonds, casseroles et tickets gagnants ?
tripo

Film Le triporteur: des cadeaux aussi surprenants !

 

 

Capture d’écran (98)Bien que les sommes annoncées par MarketLuck et/ou Gifi ne soient pas contrôlables (40 K€ par mois de cadeaux) puis une publicité avec des chiffres énormes (35 Millions d’€uros), elles sont incohérentes et inadéquates avec des campagnes traditionnelles de promotion et/ou d’image de marque.
Les bobards, plus c’est gros, plus ça passe ! Et puis, Prosper Masquelier a sans doute cru revenir au temps de Wembley, (ISPT), de la déraison, avec des chiffres qui lui ont fait à nouveau tourner puis perdre la tête ? Peu importe la raison, les idées, les à-côtés, qui est bon ou qui est méchant. Nous autres joueurs, avons été bernés, floués encore une fois…

 

masquell-300x200(1)

Wembley : plus le stade est vide, plus on se sent seul !

 

Alors, le poker plaisir ne serait-il réduit qu’à un organigramme aboutissant dans les paradis perdus fiscaux ? Encore une déception pour les joueurs qui pensaient avoir trouvé deux authentiques amoureux du poker, en les personnes de MM Ginestet et Masquelier-Partouche. Hélas, trois fois hélas, il n’en est rien.
Les « cadeaux poudre aux yeux », loto ML et autres bons d’achat…c’est fini. Fini parce que les plaintes déposées au Pénal (que vous avez pu lire sur Mediapart avant que ceux-ci ne retirent leurs articles par un élémentaire principe de précaution), vont suivre leur cours. Et rebondir après les élections.
canard-enchaineIl est vrai que Mediapart et le Canard Enchaîné sont actuellement débordés !
Après avoir en vain posé des questions aux responsables de MarketLuck, les amoureux du poker plaisir se sont tournés vers Table rase, pour tenter d’avoir des infos. Comme aucun « canard de poker » ne vous en donnera, voici ce que nous avons trouvé à propos du poker-plaisir selon MM. PG et PM. Le reste, (les affaires financières de Gifi) ne nous intéressant pas directement ;

Capture d’écran (97)

 

masquelier ginestet
P. Ginestet à gauche, en pleines formes. Prosper Masquelier-Partouche à droite.
Mais… il manque le 3 ème As ?

 

On trouve tout quand on cherche un peu… Aucun secret, même le mieux gardé, ne peut rester enfoui indéfiniment en 2017. Comme chacun le sait, plainte a été déposée par un « associé lésé » du Groupe en question et celle-ci suit son cours. La suite au prochain numéro. Le travail de fourmis a commencé il y a deux mois, comme nous le supposions, mais hélas, le mot poker restera définitivement sulfureux. On le savait déjà au bon vieux temps des Brad Duke, on l’a constaté et vécu au XXème, ce jusqu’à la fin des Cercles de jeux.

On le subit encore aujourd’hui, au XXI ème siècle, avec le poker-plaisir qui est et sera toujours « bouffé » par le « pognon » et/ou les « affaires »Requiescat in pace !

tampon-en-caoutchouc-en-cours-82620364a sui