En bas de l’article, publicité pour le VIP Poker Event

à Faro, sud Portugal.

Ambassadeur : Guillaume Darcourt !

Consul Honoraire : Mike MdB

 

faroo

 

« Touche pas au grisbi, salope »

.

Ne pas confondre le grisbi et le grizzly, bien sûr.

Mais avec toutes ces grandes gueules réunies autour de Francis Blanche, il était tentant de repasser cet extrait de film tout en pensant que, dans une autre vie, toutes ces grandes bouches, René compris, auraient pu être réunies autour d’une table pour rigoler. Et jouer au poker !

.

.

grizzly-bearGrizzly : mâle d’environ 1,05 à 1,30 m au garrot et qui mesure entre 2 m et 2,50 m de long. Le grizzly est un animal de taille moyenne si on le compare aux autres sous-espèces de l’ours brun. Cependant, sa particularité est de pouvoir se maintenir sur ses deux membres postérieurs, position qui donne une force considérable à ses deux pattes avant, en plus de l’aspect imposant qu’elle lui confère puisqu’ainsi dressé, il atteint une hauteur moyenne de 2,70 mètres.

.

.

DSCF4586G  R  Y  Z  Z  L  Y   –   R  E  N  É
..
Grizzly : surnom donné à un mâle d’origine marseillaise, joueur de Texas Holdem et organisateur d’événements dans le poker. Cet homo sapiens, sous-catégorie des hominidés actuels, se distingue d’un point de vue physiologique par sa bipédie quasi-exclusive, son cerveau plus volumineux et son système pileux moins développé. Quoique… Son prénom est René.
René est une authentique grande gueule. Il possède une qualité rare, laquelle se transforme très vite en défaut rédhibitoire : dire en « gueulant » ce qu’il a sur le cœur. Cœur qui bat certes dans sa poitrine, mais qui, le plus souvent, se trouve sur sa main ! Personnage très complexe me direz-vous ? Oui et non, alors pourquoi complexe ? Parce que la méchanceté omniprésente de l’être humain, dans la vie de tous les jours, fait que quelqu’un de simple, souriant, naturel et confiant, ne peut être que louche, bizarre et sujet à caution aux yeux des autres ! Alors oui, il est entier. Oui, il hait l’hypocrisie. « J’ai bien essayé d’être hypocrite, mais je n’y parviens pas… » ajoute-t-il en rigolant.

.

 

DSCF4567DSCF4570DSCF4589

.

.

.

grizz

Tous les grizzlis ne sont pas méchants. J’ai même des témoins ! Je l’ai rencontré et il ne m’a ni mordu, ni griffé, ni dévoré tout cru ! Certes, il s’est frotté le dos contre le bar du Cercle Cadet comme le font tous les ours mal léchés. Il en a même grogné de satisfaction…
D’accord, il a voulu tester sa force contre Sébastien Loew, comme tous les mâles dominants, mais son état d’esprit « gros nounours » a très vite repris le dessus. La sagesse également !

.

 

 

.JLB. « René, dis-nous tout ! » (Avec le grizzly, cette simple question donne lieu au résumé (en 24 chapitres) de toute sa vie de forty, déjà bien remplie. De quoi remplir toute une librairie, un catalogue tous les mois…)

René : « Par où je commence ? Un premier conseil déjà, je suis tellement bavard que je déconseille de lire cet article sur vos IPhone ! Ouvrez carrément votre ordinateur à la maison ! En fait, j’aime la vie, la bonne humeur et tutti quanti ! J’ai 2 métiers, 2 passions : le contact, donc la vente, le commercial. Et le poker, donc le contact encore une fois avec les autres. J’ai cumulé plusieurs métiers : dans la téléphonie tout d’abord, mais j’ai aussi fait longtemps les marchés le matin et tenu mon magasin de jeux vidéos l’après midi. (Jeux, High Tech, DVD). J’ai eu cette passion pendant 11 années, jusqu’à ce que l’univers du jeu vidéo ne tombe à son étiage.
JLB. « Comment as-tu organisé ton passage Jeux-Vidéo / Poker ? »
René : « Suite à une opération chirurgicale complexe et lourde, c’est une longue histoire et j’y reviendrai (si tu le veux bien) tout à l’heure.
DSCF4567
JLB. « Quel est ton but dans le poker ? Te faire un nom ? Passer dans Tablerase.fr ? » 😉
René : « Bien sûr que non. Si être dans GPI ou Hendon Mob était un but en soi, je m’y prendrais autrement. Je touche à tout, même au matériel (jetons, tables) que je fais venir d’Asie. Très belle qualité d’ailleurs. J’aime toucher sans cesse une autre clientèle, découvrir d’autres sensations. C’est mon grand plaisir ».

.

tablepoker

.

.

JLB. « Alors René, quel est ton parcours pokéristique de A à Z »
René : « Comme je te l’ai dit précédemment, suite à une lourde opération, j’ai souffert le martyre. Un ami m’a invité à jouer au poker. Le hasard le plus complet. Et je me suis aperçu, au bout de quelques temps, que ce jeu, qui occupait mon esprit totalement, créait un environnement de sérénité par rapport à cette douleur physique que nul n’arrivait à endiguer. J’ai décidé alors d’aller plus loin ; j’ai tout quitté, tout vendu pour créer mon Club de Poker en avril 2010 (à l’époque, le Poker Club Phocéen).
C’est exactement ce que j’ai désiré créer ou suggérer. Comme un refuge où les joueurs se retrouvaient tous pour décompresser. Passer des soirée à rigoler sans se prendre au sérieux. Un Club « familial ». J’étais plus amené à gérer leur situation de « tilt » perso que de leur apprendre à jouer. J’ai découvert le Florida en octobre 2010. J’en suis venu, à organiser des satellites au club, pour faire gagner des packages Florida. Le succès et le nombre de joueurs que j’ai pu envoyer là-bas, m’ont valu d’être rapidement « repéré » par les ex-dirigeants. Tout s’est enchainé très rapidement. »
croix phaJLB. « Si je comprends bien, tu as créé un concept mi-thérapeutique mi-pokeristique ? »
René : « Tout à fait Thierry Janluk. Un dimanche entier au Club de Poker équivalait pour moi à une mini-cure. Je suis donc devenu « accroc » du poker en ce sens ! Et une soirée de poker entre amis, c’est magique. Ni douleurs, ni problèmes. Cela fait 4 ans donc, que j’organise des soirées événementielles. Le Florida bien entendu, mais aussi des inter-clubs (pour des CE, j’ai même organisé une soirée pour l’Olympique de Marseille à l’hôtel Radisson**** etc…
JLB « Donc, tu laisses tomber ton club pour intégrer la Team Florida ? »
René : « Mais non, pas du tout et même bien au contraire. Mon club d’une quarantaine de membres comptait sur moi, nous étions engagés les uns envers les autres et l’aventure était trop belle. En revanche, j’ai consacré tout mon temps et mon énergie (souvent au détriment de ma famille) pour le club et le Florida. »
JLB « D’accord. Alors, aujourd’hui, où en es-tu ? »
René : « Alors là je vais te surprendre : l’aventure Florida s’arrête aujourd’hui. Mais comme dirait le narrateur de Conan le Barbare, – …ceci est une autre histoire Éclat de rire. »
JLB : « Bigre, tu excites ma curiosité ? »
René : « Oui, bien triste d’annoncer publiquement mon retrait de la Team Florida à compter du 18 octobre 2014″

 

rkh custom

 

JLB : « Alors que va faire l’homme actif que tu es ? »

 

René : « Cette séparation est un choc que j’ai dû surmonter : je te l’avoue, cela n’a pas été facile mais comme tu le sais, je suis un ours entier et je ne pars pas de gaité de cœur. Mais la vie continue et j’ai déjà des projets qui aboutiront dès que je serai remis à 100%. Tu le sais JL, je suis un homme combatif, j’aime relever les défis et cette séparation est peut être un mal pour un bien. »
JLB : « Question conclusion : le Gryzzly va-t-il rebondir avant Noël ? »

René (sourire malicieux) : « Tout est possible, mais comme tout ours qui se respecte, je vais peut être en profiter pour hiberner dans ma grotte… lol. Jusqu’à fin janvier ???

 

VIP POKER EVENT

 

VIPPOKER

 

 

.

.