Il y avait pourtant quelques raquettes en bois !*

 

Mon ami Alexis avait trouvé les Rooms en carton. J’aime bien les raquettes en bois 😉

 

 

 

* Les raquettes en bois comme j’aime à les vanner, sont les ex Têtes de Série, donc les ex-champions (vrais ou faux) qui persistent à flamber au lieu de raccrocher.
Mais à part Big Roger, Organisateur de l’Event avant d’être joueur et qui a accroché une honorable 14 ème place, seuls les récréatifs ont perfé. Les Pasqualini et autres anciens du Circuit, n’avaient plus le mordant, voire… les codes d’accès à la TF ?

J’rigole. Et c’est tant mieux car mon axe de communication a toujours été le poker tourisme, le poker amical et associatif. On joue l’après midi et en soirée. On sort le soir et surtout, on ne parle plus poker. Ce fut le cas avec tous les récréatifs que nous avons rencontrés et avec lesquels nous sommes sortis. Loin du bruit assourdissant des Gling-Glings, des cris, aboiements, braillements eautres hurlements ou jurons tout droits sortis du Small World.

 

Que l’on soit Mac ou Pasqualini…

Que l’on soit Bjorn ou Big…

Le poker a tellement évolué en 15 ans, que seules les cartes et l’argent font la différence. Les jeunes sont intrépides, quelques-uns sont sponsorisés ou stackés, d’autres ont économisé leur Buy-In, mais tous jouent la gagne. Avec une grande maîtrise. Bravo Yoyo Bravo Momo. Premier et second.


 

Breih atao Cyril Gagneux

de Vannes,

3 ème

Editer des résultats n’est pas vraiment ma tasse de thé, chacun le sait. Pour cela, je vous dirige vers mon vieil ami Bruno. Je n’ai pas trouvé les résultats des ITM, entre la 36ème place et la 18ème… Hasard ? Ben voyons !
Je crois être classé 19, 20 ou 21 ème… sur 272 entrées.

Yes c’est cool pour des pôv’ bretons.

 

___________________________________________

Prochain dossier : « Sponsoring : le capital et le travail ? Je ne suis pas d’accord. »

_______________________

Prochain article, « Streaming de merde à la Big Poker Room »

Inutile d’ennuyer 80 followers à parler de ce no-life banni en cavale commerciale.

Bonne chance à lui néanmoins. Bonne chance à son prête-nom.

Exilé désormais « ultima Thulé » (métaphore), dieu fasse qu’il n’entraîne ni Namur,

ni mon ami Roger, dans une galère financière inextricable.  JLB le 14.02

______________________ 

Prochains portraits : Cyril Gagneux.
Hélène « de Troie ».

________________________

Prochain article récréatif et associatif :
avec Candy Sylvie, Anne Cécile Gagneux,
Chritine Sylla, Guelena x 2

 

Avec la belle Morgane, croupière de choix

à la Big Poker Room.

Les autres sont trop connus pour être cités !