« La triche fait partie du jeu on line »

 … et en live?

 




COUPS DE POKER

La gloire ou la mort…

tete

 L’auteur Nordine Bouya

et


Présentent

 L ‘ I  N  T  E  R  V  I  E  W

 DU  N     S  U  P  E  R  B   E     R   É   C   I   T

A  U  T O  B  I  O  G  R  A  P  H  I  Q  U  E     D É  C  A  L  É . . .

.

Plus de 300 pages à parler du poker. Plus de 300 pages qui se dévorent à toute allure… 300 pages à parler de tous ses bonheurs et de tous ses malheurs : de tout ce qu’il avait oublié, et de tout ce qu’il a aujourd’hui retrouvé! Il parle avec passion, avec son cœur des parties et des tournois, des palaces, des filles, des télés, des icônes et des dessous du poker. Et de la triche qui est partout. Écrire ce livre passionnément a-t-il été  le seul remède ou la seule thérapie qu’il a trouvée pour l’éradiquer? Son histoire d’amour avec le poker démarre comme toutes les histoires d’amour. Puis l’amour devient passion, une passion dévorante. Après, ce fût la maladie d’amour. Nordine nous a honnêtement prévenu des quelques risques qui existent à parler de son ouvrage. Merci. En contrepartie, merci de votre transparence au micro!

 

 

Après l’article ci-dessous

 

carre La vidéo d’un très grand tournoi de poker en France…qui tient de la magie.

magi

 

Grande finale Monte Carlo 2008. Alexia Portal a 46k et « retrouve Nordine Bouya, 51k, joueur français agressif » …

.

.

La terre a été plate longtemps… Je me suis souvent servi de cette phrase, non pour convaincre les incrédules, mais pour tenter d’ouvrir l’esprit de ceux qui commencent à se poser des questions. Ils sont légions. Ces gens qui attendent des réponses, ne sont ni les professionnels du poker qui sont censés en vivre, ni les organismes gouvernementaux (qui ne connaissent pas les règles du jeu). Ces gens qui attendent des vérités, ce sont les 95% de petits joueurs on line et live. Je ne cherche pas à dégoûter les gens du poker, je veux simplement qu’ils sachent que jamais ils ne seront à armes égales, à cartes égales avec « les autres ». Petit à petit, je fais mon chemin, je livre « mon vécu » du monde poker fermé au grand public. Comme une mission. Celle de défendre nos enfants. Encore une fois,  pas de cette passion. Mais des risques existants autour de cette passion. Si je devais prendre un exemple, je dirais : les amours passionnelles, sont ce qu’il y a de plus fort dans la vie.  Mais elles sont les plus éphémères. Et si vous vous accrochez, vous perdrez tout. Après, vous ferez comme bon vous semble! Mais vous serez prévenus. Preuves à l’appui!     Nordine Bouya.

.

 

.

.

 

Un roman ou une autobiographie?

NB : oui, on peut appeler cela ainsi. Un roman en plusieurs tomes, en plusieurs épisodes en plusieurs médias…

Nordine, tu quittes le poker définitivement. As-tu gardé toute ta dignité?

NB : oui. Garder sa dignité d’homme, tout d’abord. Car quelles que soient les erreurs ou compromissions faites sous « addiction », voir la vérité en face est le premier pas qui coûte vraiment, celui qui vous rendra aussitôt, immédiatement « une certaine dignité ». Oui, en effet, cela peut coûter, mais que ce soit en termes de pseudo-amitiés, d’argent ou de plaisir, dites-vous bien que tout ceci faisait partie des paradis artificiels. C’est vrai, qu’il ne faut pas se retourner… L’argent prêté, vous ne le reverrez jamais. Les paroles données se sont envolées depuis longtemps… Les amis sont déjà sur d’autres pistes. Attendez quelques semaines et retournez-vous… A elles-seules, toutes les brumes s’évaporant  de votre cerveau occulteront bientôt les champs de vision de votre ancien univers. Poker, poison de rêve…des paradis artificiels.

 Ton style ne s’est-il affirmé qu’en fabricant ton antidote, qui était de tout écrire, page après page?

NB : il est important de noter que j’ai écrit ce livre avec mon coeur. Il s’agit d’une prise de conscience et encore une fois, mon but n’est pas de décourager les gens de jouer raisonnablement. Entre vrais camarades. Simplement de les prévenir de ce à quoi ils se heurtent et que personne ne leur dira. Après, ils feront leur choix. Je ne crois pas avoir décelé de véritable haine dans mes propos. Mais certainement une grands déception, malgré le « talent » que j’avais, (ce à mon niveau) de n’avoir pas su déceler les vices cachés et la triche plus tôt. Mais de cela, nous mettrons en ligne une vidéo…

Es-tu d’accord pour dire que tu as gâché 5 ans de ta vie?

NB : non, pas du tout! Mon livre, tu le sais, est passionnément « poker »… La vie est belle, je ne regrette rien…sauf de n’avoir pas compris plus tôt et d’avoir mis en péril plusieurs existences. « Dans une vie bête à pleurer » PAS D’ACCORD… La vie est belle quand on est libre de toute addiction. Moi, je refais du golf, je relis, je recuisine, bref, je refais tout ce dont j’ai envie et que bêtement (pour le coup) je n’avais plus le temps de faire. Mort de rire comme on dit! La vie est belle, jouez au poker mais en sachant contre qui vous jouez, c’est tout!

.

.


.

 ouf!

.


Le constat que tu fais est un constat d’échec. C’est comme déposer le bilan d’une activité. Cela a-t-il été facile tous les jours?

NB : je serais un menteur de dire que cela a été facile. Mais ce qui est encore plus difficile, c’est d’emprunter les chemins les plus directs pour informer les joueurs de ce qui attend chacun d’entre eux à tous les niveaux…d’internet aux WP ceci ou cela… En revanche, Janluk, votre métaphore n’est que partiellement juste. Je ne dirais pas que je dépose le bilan en terme d’activité poker. Plutôt de concurrence déloyale!
.
.
Livre disponible sur Ebay, FNAC etc…
.
.

« les tricheurs sont partout »

vidéo de 4 minutes du PPT 2009. La triche semble avérée!

Les 2 « vainqueurs » sont MM. Rossi et Pasqualini.

 

 

Vidéo de la triche?

 


ENFIN LA VIDEO…

 

.
.
.

 

 

 

.

 

.